Be informed ! (mars 2012)

Article paru le 23 mars 2012 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Le cloud au service du décisionnel

Souvenez-vous, en janvier dernier, Gartner publiait une étude sur le cloud qui ne représenterait que 3% des revenus de la BI en 2012. Tout le monde n’est pas de cet avis ; voici un article ventant le succès du décisionnel en mode cloud grâce à l’explosion du nombre de données stockées dans le cloud, imposant de s’appuyer sur des outils de dernière génération pour être utilisées dans les meilleures conditions.

C’est dans ce contexte que Teradata rejoint l’écosystème Microstrategy Cloud : l’éditeur mondial de logiciels de Business Intelligence (BI), et Teradata, acteur mondial des entrepôts de données et solutions analytiques, annoncent la disponibilité de la plate-forme Teradata Integrated Data Warehouse (IDW) dans MicroStrategy Cloud™.

Les big data

Petit retour ce mois-ci sur les origines des big data, par Mike Lynch, Fondateur et Président Directeur Général d’Autonomy et Vice Président Exécutif, de la division Information Management d’HP...Pendant que les acteurs du MDM (Master Data Management) continuent d’innover, répondant aux problématiques des entreprises dans la gestion des référentiels de données.

La plateforme Hadoop devient une des technologies incontournables du secteur des big data pour les éditeurs d’ETL : Talend y raccorde sa suite d’intégration de données et Informatica supporte la distribution Hadoop de MapR.

Microsoft, lui, arrive sur le terrain des big data avec sa version finale, dite RTM, de la nouvelle mouture de son serveur de bases de données, SQL Server 2012, officiellement disponible le 02 avril prochain. Cependant, quelques voix s’élèvent déjà chez certains clients qui pourraient voir leur facture de licence grimper de 20%.

Attention ! Les entreprises ne doivent pas songer aux big data uniquement sous le prisme du décisionnel. Le CTO d’Amazon, Werner Vogels, explique dans une interview donnée au Cebit (salon mondial du marché numérique – 6 au 10 mars 2012) que le cloud doit également avoir toute l’attention des acteurs des big data.

La technology in-memory

Sur le marché de la technologie « in-memory », qui, rappelons-le porte les données à analyser en mémoire afin d’augmenter les performances de traitement, Oracle livre ce mois-ci son serveur dédié aux applications analytiques : Exalytics. Il rentre en concurrence directe avec la solution Hana de SAP.

Quand à SAP France, son client Provimi a témoigné, devant les utilisateurs français, afin d’illustrer les gains qui seraient apportés par Hana, son appliance d’analyse en mémoire.

La BI mobile

Une étude de Dresner Advisory Services met en lumière l’intérêt des entreprises pour le BI mobile. Dans un climat propice au phénomène de BYOD, les entreprises ont placé leurs applications décisionnelles au cœur de leur stratégie de mobile.

Tout le monde en parle ce mois-ci… même le club ID : la sortie du nouvel I-Pad. C’est un outil personnel oui, mais aussi un terminal professionnel de plus en plus répandu. Quels éditeurs de Business Intelligence vont le mettre à profit en premier ?

Le business et autres nouvelles

Sopra rachète Business & Decision... au Royaume-Uni, alors que Business & Decision, en France, annonce la mise en production du système de reporting financier d’Arkadin, fournisseur global de services de collaboration et de communication à distance pour les entreprises.

IBM, lui, surveille, détecte, capte et analyse en temps réel les informations sur les équipements et leurs usages au sein du musée du Louvre.

Et pendant ce temps...

Connaissez-vous les logiciels d’Apprentissage du Comportement pour l’Aide à la décision ? Ils permettent d’analyser et de prédire des comportements (E-MINING), de les surveiller en temps réel et/ou de s’y adapter automatiquement (E-MONITOR). Un des acteurs majeur de ce secteur, E-Network Intelligence (E-NI) y intègre une nouvelle dimension, le temps...

Les prochains Rendez-vous du décisionnel

Partagez cet article sur les réseaux sociaux