Blockchain, quels bénéfices pour les assureurs ?

Article paru le 13 mars 2018 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : blockchain Assurance Tribune

Apparue en 2008 avec le Bitcoin dont elle est l’architecture sous-jacente, la Blockchain est souvent réduite à son usage dans les crypto-monnaies. Elle nourrit pourtant de vraies réflexions dans des secteurs autres que celui du paiement. Parmi ces secteurs, le monde de l’assurance est sans doute l’un de ceux qui pourraient le plus bénéficier de cette innovation.

La principale particularité de la blockchain est de fonctionner sans organe central de contrôle. Grâce à elle, des informations sont stockées et échangées de pair à pair, de façon décentralisée et désintermédiée. Ces échanges d’informations entre des utilisateurs qui ne se connaissent pas est rendu possible par un système de cryptographie asymétrique : une clef publique, connue de tous, permet d’envoyer à un tiers des données cryptées ; une clef privée, tenue secrète, permet de récupérer ces données.

Tribune de Karen Desmars et Nicolas Bertrand, consultants au sein de mc2i Groupe.

Lire la tribune sur le site : L’Argus de l’assurance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux