Club Conduite du changement

Club Conduite du changement - revue du web (avril 2012)

Bookmark and Share

Article publié le 30 avril 2012

Conduite du changement

Le changement est bien souvent très déstabilisant pour les acteurs impactés, comme le montre l’article suivant orienté sur une analyse psychosociologique du changement en entreprise. Selon les cas de changement en entreprise, tels que la fusion d’entreprises, la baisse ou changement d’activité, des nouveaux locaux, un remue-ménage à la direction, un nouveau métier ou une promotion, quelles sont les stratégies à adopter pour faciliter la transition ?

Communication

Garant de la cohérence de la parole de l’entreprise, le responsable de la communication interne joue un rôle essentiel dans la conduite du changement (Fichier pdf).

En effet, dans des contextes en changement perpétuel, il est de plus en plus amené à être celui qui construit un sens autour de ces transformations permettant ainsi une meilleure adaptation au changement.

Formation

93% des Européens sont satisfaits des formations qu’ils reçoivent (Fichier pdf). Ils sont motivés par les possibilités de s’épanouir sur le plan professionnel et personnel (65%) et de pouvoir mieux accomplir leur travail (65%). La vision des DRH est toute autre : selon eux, les salariés se forment principalement pour obtenir une promotion (64% des DRH) ou augmenter leurs revenus (58%). Une tendance à suivre : la montée du tutorat qui passe de 35% en 2010 à 47% cette année.

E-learning

Les offres d’e-learning se multiplient, séduisant de plus en plus les entreprises et institutions, élargissant l’éventail des possibilités en termes de méthodes pédagogiques : 10 modules e-learning pour s’en faire une idée plus précise.

Ainsi l’université d’Amsterdam a testé une nouvelle solution permettant à ses intervenants d’interagir avec ses étudiants à travers ses présentations powerpoint. Le public a en effet la possibilité de partager des messages/questions/réponse en temps réel sur la présentation et accessible instantanément par l’animateur.

En voie de démocratisation, de nombreux éditeurs d’e-learning investissent le marché des solutions sur étagères fortement personnalisables, à l’instar d’E-doceo.

Serious Game

Le Serious Game représente un marché de 2,35 Mds d’€ dans le monde en 2012 et atteindra les 6,6 Mds fin 2015 (chiffres Idate). Cette croissance indéniable montre l’intérêt croissant des entreprises pour ces jeux de formation en entreprise, à l’instar de BNP Paribas ou encore de Michelin. De nombreux concours sont organisés pour consacrer les meilleurs jeux sérieux de chaque catégorie. A l’image du jeu "Conseiller Service " réalisé pour la Renault Academy par Dæsign, qui a été récompensé du Trophée eLearning infos du meilleur Serious Game, dans le cadre du salon eLearning Expo (mars 2012).

De leur côté, le Fongecif Île-de-France, OPCALIA Île-de-France et l’Apec annoncent le lancement du serious game « L’En-jeu professionnel » à destination des salariés et des entreprises, au service d’une gestion partagée des compétences et des évolutions professionnelles.

Réseaux sociaux

Bien que très populaires et malgré une volonté marquée des DSI pour accroître leur utilisation, les réseaux sociaux restent encore trop peu utilisés. Assimilés aux loisirs, leur accès est bien souvent limité, sinon interdit en entreprise. Pourtant Gartner prévoit un assouplissement d’ici 2014, estimant que près de 74% des entreprises auront autorisé l’accès aux réseaux sociaux. En attendant, Bouygues Telecom s’est lancé dans l’aventure avec son réseau social, qui compte déjà près de 3000 utilisateurs.

dans la rubrique Club Conduite du changement