DSI : Les enjeux de la transformation

Article paru le 20 mars 2017 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : Transformation SI

La Consumérisation de l’IT

D’après une étude publiée en 2015 par Gartner et Heat Software, 87 % des collaborateurs en entreprise utilisent un PC et au moins un appareil mobile. Avec la prolifération de ces appareils numériques et du BYOD (bring your own device), l’accès à l’information est devenu un élément encore plus stratégique.

L’information doit maintenant être disponible à n’importe quel moment, où que vous soyez et sur n’importe quel type de support (tablette, smartphone…), qu’il s’agisse d’un appareil personnel ou professionnel. On parle alors de consumérisation de l’informatique et de mobilité globale, or ces nouvelles tendances ne sont bien évidemment pas sans conséquence. Elles révèlent pour les DSI d’importantes problématiques autant en termes d’accessibilité et de sécurité, qu’en termes de fiabilité et de disponibilité. En 2015, 60 % des entreprises jugeaient que la gestion des collaborateurs nomades était critique pour leur business. Afin de répondre à ces nouveaux enjeux, il est devenu vital pour la DSI d’évoluer et de gagner en flexibilité.

RSE : Un levier majeur du progrès

Avec la montée du Web 2.0 et la transformation digitale, les usages collaboratifs du RSE (réseau social d’entreprise) continuent leur progression et tendent à s’imposer de plus en plus dans les entreprises comme un levier majeur de progrès, tant au niveau de la communication et du partage documentaire que de la capitalisation des connaissances.

L’implémentation d’un RSE constitue un challenge majeur pour les DSI, souhaitant remplacer leurs intranets classiques par une plateforme plus collaborative. Les réseaux sociaux créent une proximité favorisant ainsi l’innovation et l’émergence d’opportunités business pour l’entreprise.

Depuis plusieurs années, il s’agit de l’un des projets numériques avec le taux de pénétration le plus important du marché. Selon l’observatoire de l’intranet et de la stratégie numérique d’Arctus, 26% des entreprises interrogées évoquent la mise en place d’un RSE dans leurs futurs projets organisationnels.

Cloud Computing : Vers une DSI Conseil ?

En 2016, l’un des enjeux majeurs pour les DSI françaises est la généralisation du Cloud Computing. Cette technologie est devenue en peu de temps un élément incontournable du marché de l’IT redonnant une dimension stratégique au rôle des DSI et annonçant une véritable révolution de la gestion de leurs activités.

D’après une étude réalisée par JDN et IT Research, 91 % des plus grands décideurs informatiques français affirment avoir déjà amorcé une virtualisation d’une partie de leur système d’information. Le marché français du cloud devrait atteindre les 7 milliards d’euros d’ici à 2018.

Le Cloud offre aux entreprises de nouvelles possibilités, en leur permettant d’offrir à leurs employés une plus grande gamme de services, plus de souplesse, mais également plus de qualité et une meilleure maîtrise des coûts. Grâce à l’utilisation du « nuage » et du SaaS (Software as a Service), les DSI vont maintenant chercher à mettre en place des services plus adaptés aux besoins réels du métier et les aider à mieux faire leur travail. Les DSI tendent ainsi à évoluer pour devenir de véritables fournisseurs de services, jouant un rôle clé dans l’orchestration des applications et des processus.

Dans le cadre de la transformation digitale que subissent actuellement les DSI, le Cloud constitue un véritable levier stratégique. Il permet de faire le lien entre les autres composantes de l’entreprise digitale de demain à savoir les réseaux sociaux, la mobilité et le Big Data. Pour Didier Krainc, Directeur Général d’IDC France : « Le Cloud est définitivement l’un des piliers de la transformation des entreprises et ses bénéfices pour nos sociétés ne sont plus à prouver ».

Partagez cet article sur les réseaux sociaux