Dématérialisation des données de santé, le Dossier Pharmaceutique ouvre la voie

Article paru le 25 juin 2012 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Qu’est-ce que le dossier Pharmaceutique (DP) ?

Le Dossier Pharmaceutique est un dossier électronique qui recense l’ensemble des médicaments délivrés à un patient dans les 4 derniers mois. Mis en place à partir de 2008 par l’Ordre National des Pharmaciens, il s’adresse à tous les patients détenteurs d’une carte vitale qui permet l’identification au dossier. Il peut être ouvert ou fermé à tout moment, à la demande du patient.

Pourquoi-a-t-il été mis en place ?

L’objectif principal du DP est de « sécuriser la dispensation des médicaments au bénéfice de la santé des patients ». En effet les interactions médicamenteuses ou leurs mauvais usages sont responsables chaque année, en France, d’environ 13 000 décès et 150 000 hospitalisations.

Comment fonctionne-t-il ?

Au moment de la délivrance des médicaments, le pharmacien insère la carte vitale du patient dans un lecteur et scanne chaque médicament. Il accède alors à l’historique de délivrance des 4 derniers mois, et une alerte automatique peut être remontée dans le cas où une interaction médicamenteuse est relevée. Le pharmacien peut alors conseiller le patient en toute connaissance de cause.

Le respect de la confidentialité est-il assuré ?

Le stockage et l’accès sécurisés aux données du DP permettent pleinement de garantir la confidentialité du patient :

  • Le recueil des données fait l’objet d’une autorisation de la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés),
  • La consultation des données est uniquement possible en présence du patient (identification par carte vitale) et du pharmacien (identification par carte professionnelle),
  • Certains médicaments peuvent ne pas apparaitre à la demande du patient (par exemple du Viagra),
  • Les données ne sont pas stockées sur la carte vitale mais chez un hébergeur de données agréé.

Quels sont les résultats de la mise en place du DP ?

Le Dossier Pharmaceutique connait un réel succès. En effet, depuis son récent déploiement, les résultats sont éloquents :

  • 20 millions de dossiers ouverts (dont 82% actifs),
  • 700 000 consultations de DP par jour,
  • 800 000 modifications de traitement réalisées grâce au DP en 2011,
  • 95% des officines équipées (22 000).

Quel avenir pour le DP ?

Les perspectives de développement sont nombreuses pour les prochaines années :

  • Rendre accessible le DP dans les pharmacies des établissements de santé (dès 2012) et « décloisonner la ville et l’Hôpital »,
  • Recevoir les alertes sanitaires en temps réel pour mieux informer les patients (retour de lots),
  • Participer à la vigilance sanitaire par l’analyse d’un volume important de données de santé (prévention de crises sanitaires, mesure de l’impact des communications des autorités de santé, etc)

Un effort conséquent devra cependant se porter sur la communication grand public. En effet, alors que 20 millions de DP sont ouverts, moins de 20% des français déclarent connaitre ce dispositif (sondage ViaVoice 2011).

Partagez cet article sur les réseaux sociaux