Développons la culture de la donnée dans les RH !

Article paru le 16 avril 2018 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : Big Data Ressources humaines

Analytique RH, Big Data, Core RH… Le SIRH connait de fortes transformations. Pour tirer bénéfice de ces services, les responsables RH doivent porter une attention particulière à l’utilisation et à la qualité de la matière première des systèmes d’information : la donnée. Cela passe par le développement d’une culture de la donnée au sein de la fonction RH.

La donnée : une ressource essentielle pour la fonction RH

Les Systèmes d’information se sont structurés autour des fonctionnalités c’est-à-dire des traitements des données avant la donnée elle-même1. Mais la donnée trouve aujourd’hui une place centrale. Le rapport des organisations aux données se modifie et la fonction RH est concernée par le passage d’une culture de la fonctionnalité à la culture de la donnée. En effet, l’exploitation des données est une source de connaissance essentielle en Ressources Humaines. Elle assiste les activités de recrutement, de formation ou encore de gestion des talents.
Le progrès de l’analytique RH permet de créer de la valeur à partir de données RH brutes présentes dans les systèmes d’information pour soutenir la prise de décision des directions RH et le respect des obligations légales comme par exemple, identifier la part de collaborateurs n’ayant pas suivi de formation durant les deux dernières années.

Le Big Data connait également des réalités opérationnelles en RH. Cette technologie vise à exploiter le volume croissant de données créées dans les RH, en temps réel, par les nombreuses applications que composent les SIRH et permet de déduire des analyses prédictives telles que l’identification des profils de collaborateur susceptibles de démissionner. La pertinence des décisions prises à partir de ces analyses dépend de la qualité des données du SIRH, c’est pourquoi la donnée joue un rôle primordial dans ces nouveaux services.
L’importance de la donnée en RH est renforcée par l’internationalisation des projets SIRH2. La multiplication des projets de Core RH, ces réservoirs de données RH à l’international illustre cette tendance puisque l’enjeu principal pour les sociétés qui optent pour la mise en place d’un Core RH est la consolidation des données3 dans l’optique de faciliter le quotidien des décideurs RH. A l’échelle de l’entreprise, pour améliorer la qualité de leurs données, certains groupes choisissent de gérer leurs données de références de manière centralisée via un outil de Master Data Management (MDM).

La donnée est au cœur des tendances actuelles du SIRH. Pour optimiser les prises de décision, il est nécessaire d’assurer la maîtrise, la cohérence et la fiabilité des données produites. Les nouvelles exigences réglementaires comme le Règlement Européen à la Protection des Données à caractère personnel (RGPD) renforcent la nécessité d’encadrer l’utilisation des données personnelles. Ces exigences impactent la fonction RH qui manipule un grand nombre de données personnelles du collaborateur, dont l’usage doit être contrôlé.
Le développement de la culture de la donnée permet de faire comprendre l’importance de ces enjeux métier, technologiques et réglementaires, et de mettre en œuvre les actions pour y répondre.

Comment développer une culture de la donnée dans les RH ?

Instaurer une culture de la donnée implique les étapes d’élaboration, de mise en œuvre et d’animation d’une culture de la donnée4. Cela passe par la mise en place d’une gouvernance autour des données. Une gouvernance des données implique la mise en place de nouvelles fonctions autour des données RH telles que le HR Chief Data Officer (Directeur des données RH), les HR Data Owners (propriétaires des données), et la création d’un Data Management Office (DMO) organe central de la gouvernance des données5. Ce dernier est chargé de définir les règles et bonnes pratiques de gestion des données RH dans l’entreprise en vue de contrôler leurs usages et d’améliorer leur qualité.
Ces dispositifs constituent des relais opérationnels de la culture de la donnée. La RH peut également s’appuyer sur des outils tels qu’une Charte d’utilisation des données et un dictionnaire des données pour inscrire la culture de la donnée dans le quotidien des responsables RH. Mais ce changement culturel doit s’insérer dans une stratégie globale d’entreprise.
Développer une culture de la donnée au sein de la fonction RH nécessite l’adoption de cette culture par l’entreprise dans son ensemble. Les responsables RH doivent être moteurs de ce changement culturel en travaillant à l’évolution des compétences de l’entreprise par l’adaptation des fiches de postes vers des compétences sur les données en vue d’attirer des candidats dotés de cette expertise, en faisant évoluer l’offre de formation, en travaillant à la détection des talents dotés de ces compétences, et en posant la question de l’utilisation des données sur la table des négociations avec les représentants du personnel. L’objectif est d’établir une stratégie commune autour des données pour développer leurs usages tout en les encadrant.

Le développement d’une culture de la donnée au sein des Directions des RH doit s’inscrire dans une démarche globale d’entreprise orientée donnée afin d’être relayée à tous les niveaux de l’organisation pour contribuer à la maîtrise des usages des données RH au niveau du groupe et à l’amélioration de leur qualité.

Article rédigé par Vincent Leroux

Sources :
1. CHARLES F, (2016, Septembre) « Le changement de direction du SI vers les données »http://www.zdnet.fr/blogs/green-si/...
2. TACHOT A, (2017, Janvier) « Les grandes tendances SIRH de 2017 ! » http://exclusiverh.com/articles/sir...
3. Mc2i Groupe, Enquête 2016 « Core RH : la gestion des talents sans frontière »http://www.mc2i.fr/Le-Core-RH-vers-...
4. INFOLABS (2017, Janvier) « Vers une organisation data driven : mettre la culture des données au cœur de l’organisation » http://infolabs.io/cd16
5. SIBAI. A (2017, Mars) Data Owner, Data Manager, Chief Data Officer… mythe ou réalité ? http://www.solutions-numeriques.com...

Partagez cet article sur les réseaux sociaux