L’accompagnement d’une transformation digitale est-il fondamentalement différent d’un accompagnement SI "classique" ?

Article paru le 3 avril 2016 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : Conduite du changement

Saviez-vous que les entreprises les plus matures dans leur transformation numérique connaissent une croissance 6 fois plus élevée que les entreprises les moins avancées ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

  • 94% des entreprises françaises de plus de 10 salariés ont un site web,
  • 43% des entreprises françaises de plus de 250 salariés sont au moins sur un réseau social
  • 57% des entreprises françaises déclarent que la transformation numérique fait partie de leurs axes stratégiques à moyen terme [1]

Le numérique est une aubaine pour les entreprises. La transformation digitale des entreprises est une réalité complexe à mettre en œuvre et qui nécessite souvent un accompagnement personnalisé.

Les étapes d’une transformation digitale

Une transformation digitale ne s’improvise pas, elle fait partie des axes les plus stratégiques de l’entreprise et peut s’étaler sur plusieurs années.

Les changements liés à une transformation digitale

Pour une entreprise, se digitaliser n’implique pas uniquement d’investir dans un nouveau site internet ou un espace collaboratif. En se lançant dans une transformation numérique, ce sont tous les aspects de l’entreprise qui sont impactés : organisationnel, culturel, métier et outil.

L’étude des impacts de la transformation digitale sur l’entreprise est donc une étape fondamentale.

Les facteurs clés de succès

Faire adhérer à une culture du digital

La culture d’entreprise conditionne le succès de la transformation digitale. Une entreprise qui a déjà le goût de l’innovation dans son ADN sera plus encline à accepter une transition numérique. Le plan de transformation sera donc plus facile à mettre en place.

Dans le cas contraire, cas des secteurs historiques (industries, banques), la transformation digitale doit être fortement accompagnée.

Pour réaliser une conduite du changement efficace, la mobilisation de la direction est primordiale pour prêcher la bonne parole et soutenir leurs employés dans cette mutation.

Trouver l’organisation adéquate

L’entreprise doit favoriser la mobilisation des compétences digitales pour réussir sa transformation. Il existe plusieurs types de structure pour réorganiser son entreprise face à la montée du numérique.
Dans certains cas, les compétences digitales peuvent être rassemblées pour former une cellule dédiée au digital. Cette entité est dirigée par le Chief Digital Officer qui coordonne des potentiels digitaux ayant chacun leur domaine de prédilection (communication / design / marketing / technique).

Obtenir les compétences digitales

L’entreprise doit identifier les talents du numérique en interne et déterminer si les ressources disponibles vont de pair avec ses objectifs. Si ce n’est pas le cas, le département des ressources humaines a un rôle crucial à jouer dans la transformation digitale car il doit tout mettre en œuvre pour palier au besoin.

Accompagner les utilisateurs finaux

Pour que la transformation digitale soit un succès, il est primordial de mettre l’utilisateur au centre de la démarche de transformation.
La communication, la formation aux outils, les recettes utilisateurs et l’assistance vont s’avérer les leviers incontournables pour cet accompagnement.

Conclusion

L’accompagnement dans un projet SI se focalise sur les changements outils, métier et éventuellement organisationnel (dans un contexte de fusion de deux entités par exemple).

Ce qui différencie l’accompagnement dans une transformation digitale réside dans l’attention particulière qu’il faut avoir envers la culture d’entreprise avec la volonté d’ancrer une véritable culture du numérique.

La différence se trouve également dans l’importance donnée à l’accompagnement organisationnel pour permettre la création de cellules numériques dédiées nécessitant des compétences dont les entreprises ne disposent pas forcément au départ.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux