L’acheteur n’est-il qu’un « cost-killer » ?

Article paru le 21 juillet 2014 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : Gestion Tribune

Au même titre qu’un commercial doit prendre en compte la problématique de fidélisation client, l’acheteur se doit de favoriser la santé de son portefeuille fournisseur. Bien souvent pourtant le risque identifié se limite au coût « à tout prix ».

Tribune de Matthieu Dufay Debray, consultant mc²i Groupe.

Lire la tribune sur le site : Décision Achats

Partagez cet article sur les réseaux sociaux