L’impact sur les SI métier de la panne informatique SNCF à Montparnasse

Article paru le 30 mai 2016 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : Transports

Dimanche 29 mai 2016, une panne informatique a été constatée par la SNCF dès 8H40 du matin.

Paralysant l’ensemble du trafic ferré au départ et à destination de la gare Montparnasse, l’incident n’est pas passé inaperçu. En effet, la gare s’est rapidement remplie de voyageurs mécontents suite au retard de six trains grandes lignes et de trains de banlieue.

A propos de la panne

Selon Sean Clairin, directeur de crise à la SNCF : "La panne a été identifiée à 10H00, il s’agit d’une carte électronique qui commande les itinéraires. Cette carte a été remplacée et le trafic reprend progressivement".

Par mesure de sécurité, une interruption totale de la circulation des trains a eu lieu pendant près de deux heures.

Rapidement identifiée, la panne a été résolue vers 10H00 grâce au remplacement du composant électronique défectueux.

Quels SI impactés par cette panne ?

mc²i Groupe s’est penché sur la question, et a analysé les SI pouvant être impactés par la panne de ce composant.

Au centre de l’écosystème, le SAE : Système d’Aide à l’Exploitation

D’après nos analyses, un des SI fortement impacté par cette panne pourrait être le SAE (Systèmes d’Aide à l’Exploitation) dont le fonctionnement repose sur un système permettant de localiser précisément l’ensemble du matériel roulant sur le réseau SNCF.

Au-delà de la localisation, le SAE permet aux régulateurs des trains situés aux postes de commande d’avoir une vue globale de la situation des matériels roulants et ainsi donner des consignes directement aux conducteurs, en cours de trajet de manière à réguler le service en temps réel et faire face aux perturbations et ainsi assurer une meilleure qualité de service.

Le SI d’Information Voyageur lui aussi concerné

Selon notre analyse, le SI d’Information Voyageur, directement interfacé au SAE, a lui aussi été impacté par cette panne.

Ce SI est chargé de fournir l’information en temps réel aux usagers de différentes manières :

  • aux arrêts, grâce à des panneaux d’information,
  • dans les salles de correspondance, grâce aux mêmes moyens ainsi qu’à des bornes d’information ;
  • dans les véhicules de transport eux-mêmes, à l’aide de petits panneaux d’information ainsi que d’informations sonores ;
  • directement sur les smartphones des voyageurs.

Une partie structurante de ces données étant fournie par le SAE, l’information voyageur n’a pas pu être transmise.

Il s’agissait du deuxième incident en 48 heures sur le réseau ferroviaire français. En effet, vendredi 27 mai 2016, des milliers de passagers restaient bloqués sur la ligne Paris-Bordeaux suite à une panne informatique affectant l’aiguillage automatique des trains.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux