La norme ISO 9001.

Article paru le 8 septembre 2010 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Le contexte

Dans un contexte de mondialisation et de compétition toujours accrue, assurer la pérennité et le développement d’une entreprise est un véritable défi. Bon nombre de sociétés décident alors d’inscrire leur organisation dans une démarche de certification ISO. L’enjeu étant la mise en place d’un cycle d’amélioration continue.
L’ISO 9001 (management de la qualité) et l’ISO 14001 (management de l’environnement) sont les plus connues et sont appliquées par plus d’un million d’organismes dans 175 pays. Nous nous intéresserons plus particulièrement, dans cet article, à la mise en place d’une démarche qualité.

Tout d’abord, il est nécessaire de connaître l’émetteur de ces normes. L’ISO (Organisation Internationale de Standardisation) est un réseau d’instituts nationaux qui œuvre en partenariat avec les organisations internationales, les gouvernements, l’industrie, le monde économique et les représentants des consommateurs pour l’élaboration consensuelle de solutions en réponse aux besoins des entreprises et de leurs clients. L’application d’une de leur norme est un atout majeur dans la détection de risques et la progression durable de l’entreprise en termes d’organisation.
En tant que société de conseil, nous sommes amenés à travailler sur des problématiques similaires dans de petites ou grosses entreprises et dans tous domaines d’activité. Beaucoup de nos clients comme Air France, RTE, Société Générale sont d’ailleurs déjà inscrits dans ces démarches et il est important d’en connaître les principes.

La démarche qualité

La mise en place d’une démarche qualité se base sur l’urbanisation du système d’information de l’entreprise car le principal enjeu est l’homogénéisation des processus.
Il est alors nécessaire de modéliser les processus s’ils ne sont pas formalisés et de les rendre applicables par tous et maitrisés (indicateurs et axes d’amélioration). A un niveau plus fin, la norme réclame la mise en place de procédures pour rendre les pratiques usuelles et documentables.
Parallèlement, il est indispensable de mettre en place une conduite du changement pour informer les salariés et les faire adhérer à la démarche, la qualité étant souvent perçue comme une forme de rigidité.

Les phases d’un projet de mise en œuvre d’une démarche qualité sont :

  • Le diagnostic
  • La formation du responsable qualité
  • La définition des objectifs de l’entreprise
  • Le plan d’action
  • La sensibilisation
  • L’analyse et la rédaction
  • La mise en œuvre
  • L’audit interne
  • L’audit à blanc
  • La correction
  • L’audit de certification L’évolution et les progrès

La certification ISO 9001

« La certification est une activité par laquelle un organisme reconnu donne une assurance écrite qu’un produit, processus ou service est conforme à des exigences spécifiées », selon l’AFNOR. Ainsi, une entreprise, certifiée
conforme à la norme ISO 9001, prouve qu’elle dispose d’une démarche d’analyse importante réalisée dans un cadre d’étude rigoureusement
établi, caractérisé par la politique et les objectifs qualité. De même, elle assure que tous ses salariés connaissent les tenants et aboutissants de la démarche.


Sources :

Partagez cet article sur les réseaux sociaux