La veille du Club SIBF (2012 - semaine 26)

Article paru le 25 juin 2012 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Réglementaire

Solvabilité II : 84 % des assureurs européens doivent encore adapter leur reporting

La transposition de la directive Solvabilité II a été reportée au 30 juin 2013. Pour répondre aux exigences européennes et locales induites par le troisième pilier de la directive, la mise en œuvre de reportings réglementaires européens Solvabilité II sera la nouvelle priorité de 84% des assureurs.

Source : Fin Year

La régulation du shadow banking : indispensable mais difficile

Le système financier non régulé a été au centre d’un débat au Sénat, mercredi 20 juin. Une réglementation européenne devrait émerger au cours des prochains mois.

Source : RTBF

Business / Actualités

Retard en vue pour la nouvelle banque publique des collectivités

La nouvelle banque publique de financement des collectivités locales ne serait pas opérationnelle fin juin.

Source : Boursier

La Banque Postale lance son offre de crédit à court terme pour les collectivités

Dans l’attente du verdict de Bruxelles sur le projet de banque des collectivités, la Banque Postale lance son offre de crédit à court terme à destination des collectivités locales.

Source : C Banque

Crédit Agricole : 500 millions pour mettre ses clients au top du numérique

Dix caisses régionales du Crédit Agricole ont déjà basculé sur un système informatique unique qui sera totalement déployé en 2014 dans les vingt neuf autres caisses caisses : un projet colossal qui va permettre de personnaliser la relation avec le client.

Source : La Tribune

Technologie

Temenos et ABN AMRO développeront un nouveau système de paiement

La banque néerlandaise propose un élargissement de la technologie de Temenos pour offrir une solution de paiement complète, automatisée et centralisée destinée au traitement de gros volumes de paiement, à l’échelle internationale.

Source : Generation NT

Le smartphone révolutionne le paiement en ligne

La prochaine multiplication des portefeuilles numériques annoncée en France devra répondre à un enjeu de taille : capter une importante part du marché des moyens de paiement.

Source : Boursorama

Partagez cet article sur les réseaux sociaux