La veille du Club SIBF (2012 - Semaine 32)

Article paru le 9 août 2012 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Réglementaire

Bâle III : les banques allemandes demandent un report d’un an

Une application au 1er janvier 2013 des normes Bâle III sur la solvabilité des banques ne paraît pas réaliste, selon la fédération allemande du crédit regroupant cinq fédérations bancaires.

Source : La Tribune

L’EDHEC étudie l’impact de Solvabilité II sur le financement de l’économie

Réalisé par le centre de recherche en analyse financière et comptabilité de l’EDHEC, un rapport s’inquiète de l’impact probable de Solvabilité sur le rôle des groupes d’assurances dans le financement de l’économie.

Source : Gestion de Fortune

Business / Actualités

La Banque de France va-t-elle devoir vendre son Or ?

Si la banque de France doit se recapitaliser pour absorber les pertes liées à une nouvelle décote des obligations souveraines grecques, elle devra faire appel à l’Etat ou peut-être vendre son Or.

Source : La Tribune

Mise en place de la taxe sur les transactions financières

Le 1er août, la nouvelle taxe sur les transactions financières (TTF) est entrée en vigueur. Son taux a été porté à 0,2 %, contre 0,1 % dans la version initiale. Quels sont les titres concernés et ceux exonérés ?

Source : Investir

BPCE voit ses bénéfices fondre et prépare l’application de Bâle III

Le groupe bancaire BPCE a enregistré au deuxième trimestre un bénéfice net en recul de 27,6%, à 668 millions d’euros, un repli causé notamment par les mesures d’adaptation prises afin de respecter les futures normes prudentielles.

Source : Challenges

Un courtier provoque un nouveau bug à Wall Street

Un « problème technique » survenu mercredi matin a semé la panique dans les salles de marché de Wall Street : peu après l’ouverture, des dizaines d’actions ont connu des fluctuations très fortes, Goodyear gagnant par exemple 10 % en quelques minutes.

Source : Les Échos

Technologie

Le paiement sans contact médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Londres

Pour l’ouverture des Jeux Olympiques à Londres, plus de 140 000 commerces acceptent les cartes et téléphones Visa dotés de la technologie de paiement sans contact incluant 5 000 taxis londoniens et 3 000 points de vente du Parc Olympique.

Source : La Tribune

Partagez cet article sur les réseaux sociaux