Le Lean Startup, ou comment accompagner l’innovation, dans les petites et grandes entreprises

Article paru le 28 février 2018 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : Transformation SI Organisation Agilité

Pensé dans les années 2000 par Éric Ries suite à l’échec d’une startup dont il était le fondateur, le Lean Startup se veut être une réponse aux principales sources d’échecs lors du développement d’une jeune entreprise. Bien qu’initialement pensée pour le développement des startups, le Lean Startup ne se limite pas pour autant qu’à elles. Il peut servir de véritable levier de performance auprès des grandes entreprises en quête d’efficience et d’innovation.

Les grands principes du Lean Startup

Le Lean Startup reprend en les adaptant au contexte des petites entreprises les grands principes de la philosophie du Lean Management. On pourra notamment citer la recherche de la performance à travers l’amélioration continue, en chassant les gaspillages et en simplifiant au maximum les processus. L’objectif de la méthode étant de proposer ainsi un cadre maximisant les chances de réussite des petites entreprises

Plus précisément, le Lean Startup renvoie à un ensemble de méthodes et outils permettant à la fois de développer une entreprise rapidement, tout en étant en parfaite adéquation avec le besoin identifié du client. Tirant notamment profit des méthodes agiles, la philosophie se base sur l’idée du développement d’un produit sur le principe de cycles itératifs très courts, permettant de confronter tous les aspects de son business au marché et aux clients, afin d’adapter son organisation et son business model en fonction des retours clients.

Le Lean Startup, comment ça fonctionne ?

La méthode du Lean Startup se décompose en 3 étapes : construire le projet, mesurer les résultats et apprendre de ces résultats (pour ne pas reproduire ses erreurs). Quel que soit le projet, pouvoir s’adapter est primordial. Autrement dit, on parle de faire un « pivot », on change une des hypothèses du modèle économique pour repartir sur un nouveau cycle de tests auprès des utilisateurs.


Le schéma du Lean Startup – La boucle du feed-back

Le Lean Canvas est utilisé dans le cadre du Lean Startup comme étape fondatrice. Il permet d’aligner les différents acteurs sur une vision unique et synthétique, en répondant à 3 questions : Quel est le problème ? Qui rencontre ce problème ? Et comment le résoudre ? Il sert dans un premier temps à créer des hypothèses qui seront affinés au cours du projet. Le résultat du travail est donc un ensemble d’hypothèses cohérentes entre elles à vérifier.


Template de Lean Canvas

L’objectif par la suite est de générer un cycle d’apprentissage autour de l’hypothèse fondamentale de votre business en confrontant au public votre « Minimum Viable Product » (MVP) et ainsi de tester la demande. Les retours utilisateurs permettant d’ajuster de façon progressive son MVP et la stratégie qui l’entoure.

Le Lean Canvas permet ainsi progressivement de développer un produit qui correspond parfaitement à un besoin identifié et directement exprimé par les consommateurs.

Une approche qui répond aussi aux enjeux des grandes entreprises

Si elle est pensée pour optimiser les chances de réussites des startups, l’approche Lean Startup embarque en réalité tout un ensemble de pratiques qui sont tout à fait compatibles avec les grandes entreprises, et même qui permettent de répondre aux nouveaux enjeux de ces dernières.

Dans un contexte d’innovation technologique permanente et renouvellement profond des modes de consommation, les grandes entreprises font en effet face à des menaces nouvelles et sont contraintes d’innover, voire même de développer de nouveaux business models, pour continuer à exister.

Or les enjeux de l’innovation et du développement d’un nouveau business model sont finalement très proches de ceux d’une startup : la nécessité que cela réponde à un besoin concret du public afin d’en assurer la pérennité. En mettant l’utilisateur au centre du processus itératif de leur innovation, les grandes entreprises peuvent à la fois dynamiser l’innovation et sécuriser le fait de créer à travers les projets de l’entreprise des produits viables car répondant à un besoin qui a été confronté à la réalité du public.

Les grandes entreprises doivent ainsi voir le Lean Startup comme une source d’inspiration, car elle fait revenir à la source de la culture entrepreneuriale qu’elles ont généralement perdue. Cette approche permet à la fois pour favoriser l’innovation et d’en assurer sa pérennité. Ce système étant en mouvement continuel, il n’est pas forcément simple à maîtriser, particulièrement dans les grandes entreprises où certaines rigidités méthodologiques et organisationnelles ont tendance à en amoindrir ses bienfaits.

Romain Bonnet

Sources :
http://www.lean-startup.net/
https://thenextweb.com/entrepreneur/2013/08/06/do-lean-startup-principles-have-a-place-in-the-enterprise/
« Lean Startup : Adoptez l’innovation continue » (2008) Eric Ries

Partagez cet article sur les réseaux sociaux