Les DRH intéressées par des indicateurs décisionnels RH simples

Article paru le 9 juin 2011 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Depuis quelques années, le marché de l’informatique décisionnelle RH est en forte expansion. Les solutions décisionnelles RH proposées par les éditeurs offrent des fonctionnalités de base allant des indicateurs RH pré paramétrés aux planches de bord de pilotage (dashboard).

Les indicateurs RH

Ce sont des éléments de mesure de l’activité RH (ex : heures de formation, nombre de salariés à l’effectif, …). Ce sont les éléments de base sur lesquels s’appuie une solution décisionnelle RH. Les indicateurs RH peuvent être propres à un métier (ex : le recrutement) ou croisés (construits à partir de données issues de métiers différents).

Les rapports RH

Ce sont des restitutions d’indicateurs qui fournissent des informations allant du général au détaillé (à travers la fonctionnalité de forage).

Il existe 3 types de rapports proposés par les solutions décisionnelles RH :

  1. les rapports prédéterminés classiques, de type tableur (pyramide des âges, effectif au 31/12,…)
  2. les rapports spécifiques, réalisés à la demande (ex : évolution de la rémunération variable)
  3. les rapports d’analyse dynamique dite OLAP, qui permettent de combiner plusieurs axes d’analyse (ex : turnover par ancienneté, sexe, direction opérationnelle, manager,…)

Les tableaux de bord (scorecard)

Ils permettent de piloter une activité à moyen ou long terme grâce à un suivi dans le temps. Ils sont articulés autour d’axes d’approches complémentaires (financier, client, RH, amélioration de processus interne) qui fournissent une vue à 360° de l’activité. Ils s’appuient sur des indicateurs pertinents pour le métier et selon chaque axe (ex : suivi du chiffre d’affaire vendeur en fonction des formations effectuées). Ils sont rafraîchis selon une périodicité mensuelle.

Les planches de bord (dashboard)

Ils permettent de piloter l’activité au quotidien grâce à un système d’alerte. Les dashboards se présentent sous la forme d’un écran ressemblant au tableau de bord d’une voiture avec des représentations très graphiques (compteurs, jauges, ..). Les indicateurs qui les composent sont rafraîchis selon une périodicité quotidienne à hebdomadaire.

Identifier des indicateurs RH pertinents et simples

Les DRH se montrent intéressées par les indicateurs décisionnels RH mais nombre de projets se contentent encore de fonctions de reporting RH améliorées, notamment en raison du manque de maturité des acteurs et de la complexité des indicateurs.

Une des clés de réussite d’un projet décisionnel RH réside dans l’identification et la spécification des indicateurs les plus pertinents, en nombre limité afin d’éviter une saturation d’information. En commençant par des indicateurs simples (ex : bilan individuel) puis en les rendant plus complexes, par le biais d’itérations successives.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux