Les solutions de gestion des talents, un enjeu capital pour le management de demain ?

Article paru le 23 septembre 2011 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Dans un contexte de ralentissement économique, l’amélioration de la productivité des salariés semble être un paramètre essentiel. Or, aujourd’hui, selon la revue de management "Harward Businness Review", une personne à fort potentiel sur trois change d’entreprise, ce qui compromet largement son efficacité globale.

Ainsi, une bonne gestion des talents apparaît comme étant la pierre angulaire de toute bonne politique de ressources humaines. Sachant que la réussite de la gestion des talents repose essentiellement sur des outils de SIRH adaptés (éditeurs de progiciels RH, des intégrateurs et des infogéreurs du marché ), il paraît primordial d’en saisir les enjeux...

La gestion des talents, pierre angulaire d’une stratégie globale de ressources humaines

La "gestion des talents" désigne à la fois le recrutement, l’amélioration de la performance individuelle, la mobilité interne ainsi que l’évaluation de la gestion des compétences. L’objectif de cette gestion pour l’entreprise est d’une part d’aligner les actions des salariés sur leurs mérites, mais également de recruter et de conserver des salariés qualifiés. Ce dernier but est pourtant loin d’être atteint.

En effet, des études récentes montrent que 25% des hauts potentiels envisagent de quitter leur poste en 2011 (étude du Corporate Executive Board réalisée en juin de 2011) et que plus de 50% de ces personnes le font volontairement (étude de l’US Bureau of Labor Statistics). Aujourd’hui, le défi pour l’employeur est de trouver des personnes aptes à occuper des postes de direction, sachant qu’à l’avenir, il y aura 30% en moins de managers disponibles en 2015 (Egon Zehnder, décembre 2009).

Face à leurs plans de succession, les membres de conseils d’administration restent sceptiques, puisqu’on observe un taux de mécontentement de l’ordre de 40% (Harward Business Review, décembre 2009). Outre les avantages économiques qu’apporte une bonne gestion des talents, l’enjeu réel se situe essentiellement au niveau humain (motivation accrue des salariés, diminution du turn-over, hausse des performances individuelles et collectives...)

Les indicateurs les plus utilisés pour mesurer l’impact de la gestion des talents sur l’entreprise :

Les solutions de gestion de talents ont le vent en poupe

Qu’on se place d’un point de vue économique ou humain, la gestion des talents est fondamentale. La gestion des talents et des performances est l’un des segments RH ayant la croissance la plus rapide. Largement facilités par "les solutions de gestion des talents", ces outils sont en perpétuelle évolution.

Le marché du SIRH est en plein essor. Véritables outils d’aide à la décision managériale au service des DRH et des entités commerciales, ces solutions atteignent un haut niveau de technicité.

Ce marché se développe sur différents axes :

Afin d’améliorer la productivité, les processus évoluent vers la standardisation (utilisation de processus génériques et éprouvés afin d’obtenir des gains de productivité), les CSP (Centres de Services Partagés, soit la mise en commun des ressources et des compétences liées à un domaine d’activité précis) ou encore les selfs services (intégration des collaborateurs au sein des processus en tant qu’acteurs).

Les technologies convergent vers le "social computing" (convergence entre le domaine de l’informatique et les comportements sociaux), le SaaS (Software as a Service, les applications sont gérées comme des services/prestations. Ce modèle dispose entre autres davantage de mise en place rapide et d’accessibilité étendue) et l’outsourcing (sous-traitance des activités jugées non essentielles et non stratégiques).

Dans le domaine, 62% des clients utilisent une solution SaaS (MagicQuadrant Garner 03/2011). Les avantages du SaaS sont à la fois, les coûts initiaux faibles, la rapidité de déploiement et la facilité d’upgrade.

L’adaptation du modèle à long terme et le coût d’intégration aux SI sont des critères à surveiller. Ces solutions profitent à la standardisation et à la mutualisation du Cloud Computing. Dans ce domaine, il existe plusieurs leaders sur le marché : Halogène, Lumesse (anciennement nommé StepStone), SuccessFactors, Taleo, Cornerstone on Demand…

Par ailleurs, de nouveaux moyens et modes de communication sont utilisés afin d’intégrer le salarié au sein des processus. Désormais, la gestion de talents est accessible via les appareils mobiles : smartphones, tablettes… et les réseaux sociaux peuvent contribuer à leur fiabilité. Le déploiement de solutions continue de s’étendre et le rôle que jouent les systèmes d’informations n’est pas près de s’essouffler...

L'espace débat des EchosCet avis d’expert a été également publié sur Le Cercle Les Echos

Partagez cet article sur les réseaux sociaux