Pratiques et économiques, les banques en ligne surfent sur la vague…

Article paru le 2 août 2011 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

La banque en ligne est désormais entrée dans les habitudes de consommation. Quels sont leurs atouts dans un marché où la concurrence est réelle et l’attachement des clients à leurs établissements financiers guère fondé sur l’affection ?

Si les banques traditionnelles ont su profiter de l’essor d’Internet, les banques en ligne constituent bel et bien un nouveau service. Avec des offres spécialisées et très alléchantes en termes de frais, les banques en ligne comme Boursorama Banque, Fortuneo Banque, ou des spécialistes en épargne, comme Monabanq et ING Direct, ont atteint le statut de banque à part entière.

Il convient de préciser qu’il s’agit de banques sans guichet où toutes les transactions et autres services associés s’effectuent « on line ». On estime à 2 millions (source Le Figaro) le nombre de clients de banques en ligne, dont 12% en ont fait leur établissement principal (source Crédoc - Fichier pdf).

Gérer son compte soi-même depuis son ordinateur ou depuis son smartphone présente un gain de temps indéniable, d’autant plus que les services clients et la qualité relationnelle ne sont pas altérés.

Comment les banques en ligne ont su s’adapter à une clientèle prometteuse mais exigeante ?

Un service plus flexible

Le mode de fonctionnement des banques en ligne séduit une clientèle plus jeune, plus fortunée, plus diplômée et plus urbaine que la moyenne des Français. Elles exploitent parfaitement le caractère personnel et mobile d’internet et des smartphones pour innover et proposer des offres attractives. On s’éloigne du cliché du « 9h-17h » pour l’ouverture, puisque les banques en lignes proposent des horaires bien plus en phase avec notre mode de vie actuel. Les conseillers sont joignables le soir jusqu’à 22 heures et le samedi toute la journée.

Les banques en ligne autorisent la souscription des différents produits et services depuis Internet, et désormais depuis les applications mobiles. Si elles proposent toutes l’ouverture de compte et la souscription de crédit à la consommation, la souscription de crédit immobilier n’est possible, pour le moment, que chez Boursorama Banque.

Une offre de services inédits

Grâce aux banques en ligne, il est possible de bénéficier d’une livraison d’espèces à domicile, pour des euros ou des devises étrangères. Via des applications sur smartphone, les chèques peuvent être remis en ligne, des virements internes ou externes effectués et des relevés d’identité bancaire transférés par mail.

Pour les vacances ou les fins de mois difficiles, certaines banques en ligne autorisent la modification de ses plafonds de carte de crédit. Afin de mieux anticiper et gérer son budget, Boursorama met à disposition, gratuitement et par simple téléchargement, un outil de gestion de compte et de patrimoine appelé Money Center.

Peut-on faire confiance à ces banques virtuelles ?

Des conseillers de clientèles réactifs et à l’écoute

Les banques en ligne offrent la possibilité de contacter immédiatement son conseiller par email ou par téléphone, et certaines proposent aussi de dialoguer avec lui par visioconférence.
Il n’est donc pas question de leur reprocher de déshumaniser la profession ou un quelconque manque de communication.

De plus en plus pressés, les clients apprécieront la rapidité de la prise de contact et des réponses apportées.

Un enjeu majeur : la sécurité

La principale réticence des clients potentiels résulte de l’aspect dématérialisé des services proposés. Il n’est déjà pas facile pour certains d’imaginer que l’argent qu’ils confient aux banques est virtuel, et d’autres se méfient du piratage sur Internet. Les banques en ligne doivent donc accorder une importance primordiale à la sécurité et communiquer principalement sur ce point-là.

Boursorama a réussi un coup de maître en terme de sécurité, en proposant gratuitement un logiciel de sécurité des échanges avec la banque sur Internet appelé « Trusteer Rapport » et en utilisant « 3D-Secure » pour garantir le paiement par carte bancaire sur Internet via l’envoi de SMS à chaque utilisation.


Cet avis d’expert a été également publié sur le Journal du Net.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux