Qu’est-ce qu’une DSI ?

Article paru le 11 janvier 2012 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

La direction des systèmes d’information est la direction responsable du système d’information d’une entreprise. Elle est en charge de définir l’architecture du SI, concevoir, installer et déployer et exploiter le SI.

3 pôles de compétences

Elle est généralement organisée autour de 3 pôles de compétences :
Études, Expertise et Production, supportés par des fonctions administratives (RH, Contrôle de gestion , etc…) et pilotés par un comité directeur.

Ces trois pôles de compétences sont composés des fonctions suivantes :

Le pilotage de la DSI
Aligner le SI aux exigences de la direction générale et déterminer les orientations stratégiques de la DSI,
L’assistance utilisateurs
Le point de contact quotidien avec les utilisateurs, qui assure le support lié au SI,
Fonctions transverses
Les fonctions garantissant le bon déroulement de la gestion du SI, à savoir le pilotage des projets et leur adéquation avec ce qui a été arbitré par le comité directeur, définition des normes et méthodes à appliquer au sein de la DSI, etc.
La relation fournisseurs
Assurer la relation avec les fournisseurs,
Études
Toutes les fonctions autour de la conception du SI (Build) permettant de construire et faire évoluer le SI dans un contexte projets,
Production & Infrastructures
Toutes les fonctions liées à la production du SI reposant sur des machines et serveurs,
Expertise
L’ensemble des experts qui apportent leur savoir faire sur les projets, le support ou encore les évolutions du SI,
Fonctions support
Les fonctions administratives transverses à la DSI, et les entités veillant à la mise en place des processus et référentiels liés au fonctionnement général de la DSI

L’évolution de la DSI

La DSI est perçue comme un centre de coûts qui tend à se transformer en centre de profits, en fonction de la maturité de l’organisation. Cela peut passer par la mise en place d’un CSP (Centre de Services Partagés, une entité chargée de la gestion en commun des services nécessaires à plusieurs sociétés ou divisions d’un même groupe.

Les principales motivations de mise en place d’un CSP sont les suivantes :

  • dégager des économies et des gains de productivité,
  • développer les compétences internes,
  • créer les conditions d’alignement des moyens et de l’action sur la stratégie, déclinée en services à fournir.

On passe ainsi d’une informatique censée rationaliser l’existant à un « Système d’Information » aux ambitions plus élargies. Le système d’information est en effet désormais le support de la stratégie d’entreprise.

Il se doit donc d’être géré et piloté afin d’apporter un rôle actif à la création de valeur.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux