Sortie d’Internet Explorer 9 et de Firefox 4

Article paru le 29 mars 2011 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Firefox 4 vs Internet Explorer 9

Après la sortie d’Internet Explorer 9 par Microsoft le 14 mars, c’est au tour de la fondation Mozilla d’annoncer une semaine plus tard la disponibilité de son produit phare : le navigateur Firefox 4.

En plus des “classiques” améliorations de la performance, du moteur Javascript, de la sécurité, de la stabilité et du respect des standards, ces nouvelles moutures ne sont pas avares en nouveautés.

Rapide tour d’horizon des nouvelles fonctionnalités

La vie privée sur Internet

En complément du mode navigation privée déjà présent dans les versions précédentes, les deux navigateurs Internet s’attaquent de front au problème du respect de la vie privée. Ainsi, la fonction “Tracking Protection” d’IE9 ou “Do Not Track” de Firefox 4 permet de ne plus être tracé par les sites visités. Cela empêche par exemple d’être sujet à de la publicité ciblée.

Un nouveau look

Des deux côtés, l’interface utilisateur a été épurée. La philosophie est d’en minimiser la partie visible afin d’avoir plus d’espace pour afficher les pages : la barre de menu a laissé place à un bouton unique, la barre de titre a disparu et il est désormais possible d’épingler des onglets (icônifier et rendre rapide et facile d’accès). Tout cela n’est pas sans rappeler l’interface minimaliste introduite par Google et son navigateur Chrome.

Trop d’onglets ouverts ?

Pour mieux s’y retrouver, IE9 permet d’affecter un code couleur aux onglets. Le mode Panorama de Firefox permet de créer et gérer des groupes d’onglets, permettant ainsi de se rendre rapidement sur l’onglet désiré.

Firefox sync

Firefox sync permet la synchronisation des données de l’utilisateur tels que l’historique, les marques-pages et les mots de passe, ce qui s’avère pratique en cas d’utilisation sur plusieurs sessions et/ou postes. Les données sont chiffrées et stockées dans le cloud.

Internet Explorer rattrape peu à peu son retard

Bien qu’Internet Explorer, toutes versions confondues, soit leader du marché (44% de part de marché contre 30% pour Firefox), le navigateur avait, jusqu’à sa version 8, un retard indéniable sur ses concurrents en terme de performances, de respect des standards et de fonctionnalités. IE9 comble désormais certaines lacunes, à l’image de l’apparition d’un gestionnaire de téléchargement ; fonctionnalité présente depuis plusieurs années chez les concurrents.

Seul bémol : Internet Explorer 9 n’est pas compatible avec Windows XP, ce qui semble être une incitation au passage à Windows 7 et qui met encore un frein à bouter Internet Explorer 6 hors d’un monde moderne ! Cela peut expliquer que Firefox 4 ait été deux fois plus téléchargé que IE9 dès les premières 24 heures. Ce 29/03, Firefox 4 atteint 41,5 millions de téléchargement.

En attendant la prochaine version d’Internet Explorer, Firefox 5, 6 et 7 sont d’ores et déjà prévus pour 2011 et Google vient de sortir une version beta de Chrome 11, avec support de la reconnaissance vocale.

Sources  :

Partagez cet article sur les réseaux sociaux