Uniformisation des SI Décisionnels, le changement c’est maintenant ?

Article paru le 31 mars 2014 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : Systèmes décisionnels

Outils d’entreprise arrivés à maturité, les systèmes décisionnels sont aujourd’hui soumis à un double questionnement. Entre la poussée des nouvelles technologies (Big Data, Data visualization, etc.) et l’hétérogénéité des applications décisionnelles, la réflexion est à l’urbanisation.

Aujourd’hui, les systèmes décisionnels sont des outils d’entreprises mâtures. Ils sont présents dans beaucoup de services transverses et métier tels que la RH, les services financiers ou encore la direction commerciale. La maitrise transverse des indicateurs de pilotages est un plus pour l’entreprise, cependant le développement progressif de cette activité ne s’est pas systématiquement réalisé de manière uniforme. Chaque service pouvant posséder sa solution propre, faut-il envisager des chantiers d’harmonisation des SID ?

Trois questions à se poser pour auditer son SI Décisionnel

Avant toutes choses, plusieurs questions doivent se poser.

Quel est le niveau d’utilisation des SID existants, quel est le niveau d’acceptation de chaque outil, et enfin quel est le niveau de complexité de l’architecture SI en place ?

Cette réflexion doit se faire en relation avec la DSI. En effet, son rôle central et sa capacité à être force de proposition est un des éléments clé de cette analyse. Il faut aussi faire porter cette réflexion par des profils polyvalents pouvant avoir un regard d’ensemble allant des aspects technique de la gestion des bases de données et des flux, jusqu’à l’ergonomie de l’IHM et la pertinence des rapports existants pour les utilisateurs finaux.

Comment lancer son projet d’urbanisation de son SI décisionnel

L’obsolescence de certains outils et des montées de version majeurs sont des éléments déclencheurs qui permettent d’envisager un programme de grande envergure. En effet, une montée de version applicative peut engendrer à elle seule des impacts métier forts et l’intervention de ressources dédiées. Il s’agit donc d’enclencher cette réflexion suffisamment en amont pour saisir les bonnes opportunités.

La décision de lancement d’un programme d’harmonisation des SID se prend à un niveau assez élevé de l’entreprise. Le sponsor va appuyer cette décision au regard des éléments cités ci-dessus mais aussi en accord avec le service des achats, qui devra justifier d’un retour sur investissement au niveau des coûts de licences et de l’infrastructure.

En résumé, la phase d’analyse amont doit passer par plusieurs étapes :

  • Faire un point sur le niveau d’utilisation du SID existant
  • Analyser le taux d’acceptation de l’outil
  • Se renseigner sur les solutions du marché
  • Envisager les impacts techniques des différents scénarios
  • Chiffrer le ROI auprès des achats

Une fois envisagé, le programme entre dans sa partie pilotage pendant laquelle seront abordés les aspects plus opérationnels : Mise en place d’un centre de service SID, planification d’un plan de bascule, sollicitation des utilisateurs métiers, optimisation des flux d’alimentation des SI, reprise de données, etc.

Bref, une organisation adaptée au contexte de l’entreprise et à ses enjeux métier que nous pourrons aborder dans le cadre d’un article dédié.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux