Vos clics en disent long...

Article paru le 4 mai 2011 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Sources de trafic dans l'interface de Google AnalyticsL’internet représentant un formidable outil de communication et un canal de vente conséquent, il s’est peu à peu forgé une place de choix dans les business plans et s’est naturellement infiltré au cœur de notre activité cybernétique pour analyser le moindre de nos clics !

Voici venu le règne du Web Analytic

Le Web Analytic a pour ambition de vous permettre de cerner le comportement des internautes. La première question qui piquera la curiosité de tout webmaster soucieux de la bonne administration de son site sera de savoir ce que font les internautes sur ce dernier. Ils peuvent en effet s’inscrire, communiquer, acheter ou simplement s’informer.

De nombreux outils de Web Analytic disponibles sur la toile tels que Google Analytics, Myposeo ou encore statCounter se proposent d’élucider cette question, parfois à titre gracieux, comme c’est le cas de Google Analytics que nous utiliserons comme exemple dans la suite, non pas pour son caractère gratuit (que Google s’empressera de compenser en vous proposant parallèlement pléthore de services payants) mais parce qu’il est l’un des plus utilisés. Pour ce faire Google Analytics vous offre une large palette d’outils dont l’un d’entre eux porte le nom poétique d’entonnoir de conversion.

Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Ce sont tout simplement des itinéraires que suivent vos visiteurs et qui traduisent leur activité.

Par exemple : si un internaute passe de la page de formulaire d’inscription vers la page de confirmation d’inscription, c’est qu’il s’est bien sûr inscrit ; de la même manière s’il visite la page de visualisation du panier puis est redirigé vers l’enregistrement des coordonnées bancaires et finit par la confirmation de paiement, c’est qu’il a acheté.
Les entonnoirs de conversion vous permettent donc de suivre vos internautes sur vos pages. Fort de ces informations vous êtes en mesure de savoir ce qui se trame sur votre site.

Cependant si votre objectif est de vendre, et que vous constatez qu’en dépit d’un fort trafic sur la page de visualisation du panier, celle de la confirmation de paiement reste désespérément déserte, c’est qu’une remise en question s’impose. Ici encore le Web Analytic se révélera utile.

La provenance de vos visiteurs joue un rôle prépondérant dans leur comportement. En effet, s’ils se trouvent sur votre site de façon tout à fait fortuite il est probable qu’ils le quittent prématurément.
En revanche si leur présence est le fruit d’un lien bien placé sur un site influent ou d’une recherche pertinente sur un moteur et que les mots qui la constituent se trouvent être des mots clés que vous avez choisi de valoriser, le pari est à moitié gagné. Un second module vous permet de savoir d’où sont issus vos visiteurs ; vous pourrez alors améliorer vos sources de trafic, notamment en repensant vos mots clés en étendant votre réseau de liens entrant ou en faisant connaitre votre site par le biais de réseaux sociaux et autres forums et bouche à oreille virtuels.

Google Analytics vous permettra d’en savoir encore plus sur vos visiteurs grâce à des indicateurs tel que le temps passé sur votre site, le pays duquel ils se connectent, le navigateur qu’ils utilisent, etc.

Vous serez ainsi en mesure d’adapter votre contenu mais également d’améliorer votre visibilité et notamment votre référencement sur les moteurs de recherche.

Avec l’explosion du nombre de sites internet, toujours plus soucieux de leur référencement et de leur efficacité, le Web Analytic semble avoir de beaux jours devant lui.

Sources :

Partagez cet article sur les réseaux sociaux