la nouvelle version de TOGAF

Article paru le 30 mars 2009 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Créé par un consortium regroupant les plus grands noms de l’informatique d’entreprise (IBM, Sun Microsystems, Hitachi, Hewlett-Packard et Fujitsu) promouvant les standards ouverts et l’interopérabilité des SI entre les entreprises, le TOGAF (the Open Group Architecture Framework) est une méthode facilitant la création, la modélisation, la mise en œuvre et la gestion d’une nouvelle architecture d’entreprise.

A l’aide d’un ensemble d’outils, le TOGAF est un document librement accessible et gratuit qui permet de décrire les composantes fonctionnelles, applicatives et technologiques d’un système d’information, les relations entre ces dernières et fournit diverses recommandations et lignes directrices pouvant faciliter l’évolution d’un SI dans le temps.

Depuis sa première version au milieu des années 90, le TOGAF est devenu un standard dont une dernière mouture (TOGAF v9) est parue début février 2009 (téléchargement gratuit sur http://www.opengroup.org/togaf/).

TOGAF 9.0 propose de nouvelles fonctionnalités constituant des avancées significatives par rapport aux précédentes versions :
Le framework de “contenu d’architecture” (Architecture Content Framework) fournit un modèle détaillé des produits/livrables permettant une définition formalisée d’un SI et d’établir clairement les liens entre les aspects fonctionnels et techniques de l’architecture. La dernière version permet de mieux intégrer un SI dans une organisation et le formalisme proposé peut servir de référentiel de description.

L’apport du framework “des capacités d’une architecture” (Architecture Capability Framework) permet de recenser et d’organiser les ressources afin d’adapter au mieux un SI à l’effectif d’une organisation.
La méthode d’urbanisation (ADM : Architecture Development Method), le cœur du TOGAF, a pour objectif de soutenir une démarche d’urbanisation en la découpant en plusieurs étapes, comme indiqué sur le schéma ci-dessous. Celle-ci a été enrichie pour mettre en œuvre une architecture SOA ou de sécurité. Par ailleurs, des détails ont été apportés pour l’exécution de l’ADM avec l’ajout de spécificités pour la phase préliminaire ; les phases E et F présentent une méthode beaucoup plus riche pour la définition et la planification de la transformation d’un SI.

PNG - 125.5 ko
Légende : Architecture Development Method

Une autre avancée de TOGAF 9 est sa nouvelle structure en 7 chapitres indépendants, traitant chacun d’un thème particulier. Cette modularité facilite la lecture du document et chaque partie peut-être étudiée sans connaissance préalable des autres.

TOGAF 9.0 apporte donc de réelles solutions pour une définition concrète d’une architecture et de ses capacités, de références de lignes métiers dans une optique d’optimisation des comportements et des coûts applicatifs. Ce document permet de mieux évaluer l’importance des activités des urbanistes et ainsi de les replacer au centre de la gouvernance d’un système d’information.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux