mc²i Groupe poursuit sa Croissance à 2 Chiffres

Article paru le 10 avril 2018 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : Le cabinet mc²i Groupe Communiqué Presse

Le cabinet indépendant, spécialiste du conseil sur la transformation numérique, poursuit sa croissance grâce à de nombreux gains de parts de marché.

Avec un chiffre d’affaires de 67 M€ en 2017, mc²i Groupe qui prévoit d’atteindre 77 M€ en 2018, va devoir renforcer ses effectifs, avec 200 à 250 nouveaux recrutements prévus cette année.

Créé en 1989, mc2i Groupe s’appuie aujourd’hui sur plus de 670 consultants. 76 managers et directeurs (soit près de 12% de l’effectif) sont associés et contrôlent le capital de la société qui est présente à Paris, Lyon, Lille, Nantes, Londres et Bruxelles.

« Au-delà des slogans et des effets de mode, la profusion de technologies et de données a entraîné, en quelques années et à l’initiative de jeunes sociétés, dont certaines sont devenues les géants du web, une évolution profonde et durable du modèle économique de nos clients : désintermédiation, plateformisation… Touchant tous les métiers de l’entreprise et tous les secteurs d’activité, la transformation numérique est une révolution tant culturelle et sociologique que technologique ; elle concerne les femmes et les hommes, elle interroge les organisations, les pratiques managériales, la culture des entreprises. » explique Arnaud Gauthier, Président de mc²i Groupe.

Ainsi le cabinet a-t-il décidé en 2018 de compléter ses expertises sectorielles et fonctionnelles, en lançant une nouvelle offre nommée « Innovation et Technologies », afin de répondre aux nouveaux enjeux de la transformation numérique de ses clients.

Selon le cabinet, la croissance du secteur reposera sur 4 moteurs essentiels :

  1. Les chantiers de rationalisation et d’adaptation des usages des entreprises, pour plus d’agilité et d’efficacité.
  2. Les innovations technologiques, qui inondent le quotidien des particuliers et des clients ; ces derniers ont notamment des ambitions fortes sur les SMACS, les objets connectés ou encore l’intelligence artificielle.
  3. Les projets de mise en conformité réglementaire 
(RGPD, Prélèvement à la Source…) qui vont demander une forte adaptation des SI des entreprises.
  4. Les grands mouvements de consolidation (fusions, acquisitions, scissions) et plus globalement les changements de modèles économiques des entreprises impactées par la révolution numérique et l’arrivée de nouveaux acteurs dans tous les secteurs : banque, assurance, transport, énergie, services...
Partagez cet article sur les réseaux sociaux