mc2i Groupe accompagne le GHT Loire dans la formalisation de son nouveau schéma directeur

Article paru le 4 décembre 2018 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans : Transformation digitale Santé Communiqué Presse

En novembre 2016, le cabinet de conseil mc2i Groupe était référencé par UniHA (Union des Hôpitaux pour les Achats), dans le cadre de l’élaboration des schémas directeurs des systèmes d’information des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT). mc²i Groupe a ainsi pu accompagner le GHT Loire, l’un des plus importants de France par le nombre d’établissements, dans sa convergence numérique … Avec succès !

Établir le schéma directeur des SI : une obligation légale

Les établissements hospitaliers publics réunis au sein de 135 GHT ont l’obligation légale, d’ici fin 2020, de mettre en commun leurs systèmes d’information. De par sa volumétrie (15 000 professionnels de santé et 7 500 lits), celui de la Loire fait partie des groupements les plus importants de l’Hexagone. En effet, il rassemble 13 hôpitaux de proximité, 1 institut spécialisé en cancérologie, 5 centres hospitaliers et le CHU de Saint-Étienne.

Le Schéma Directeur des Systèmes d’Information (SDSI) est la feuille de route stratégique permettant de définir et de formaliser la mise en place de ce SI commun. Ce document de synthèse est établi sous le pilotage des directions informatiques du GHT et validé par les directions générales des établissements.

Pour aider les GHT à réaliser ces SDSI, UniHA a procédé fin 2016 au référencement de 10 sociétés de conseil, dont mc2i Groupe. Le cabinet a ensuite été sélectionné en mars 2017, dans le cadre de l’appel d’offres du GHT Loire, pour sa proposition méthodologique adaptée, son expérience sur ce type de projets et sa connaissance des problématiques de convergence des SI hospitaliers.

Identifier les points de convergence

Les facteurs clés de succès de ce projet reposaient essentiellement sur la volonté des différents acteurs impliqués de disposer d’outils communs pour assurer la coordination de la prise en charge des patients. Mais c’est aussi la méthode utilisée qui a fait la différence. « Nous avons placé nos travaux dans une démarche pragmatique, permettant de dégager des priorités qui présentent une réelle valeur ajoutée pour nos professionnels de santé » note Jean-Christophe Bernadac, DSI du CHU de Saint-Etienne. Ce qui a permis de proposer des scénarios de convergence réalistes et soutenables pour les établissements.
Enfin, ce projet s’inscrivait dans un écosystème régional riche en outils de communication et d’échange assurant le lien entre les hôpitaux, les médecins libéraux et les patients.
Le DSI précise : « Nous avons pu ainsi construire une cible alignée sur le Projet Médical Partagé de notre GHT d’un dossier patient partagé pour faciliter la coordination des prises en charges ».

Lever les freins autour d’un projet complexe et multi-établissements

La principale difficulté venait de la grande disparité des outils déployés au sein des différents établissements du GHT Loire. L’objectif des consultants mc2i Groupe était ambitieux : faire travailler ensemble une vingtaine de structures qui ne se connaissaient pas toujours pour partager des priorités, des projets et un calendrier de convergence.

« Jusqu’alors, chaque établissement avait son propre SI et le faisait évoluer sans concertation d’ensemble. Certains avaient commencé à se rapprocher, mais la démarche n’était pas systématisée », pointe Nosing Doeuk, Directeur de la mission et Cédric Aubouy, manager chez mc²i Groupe, en charge du projet GHT Loire.

Une analyse de risque a été menée avec le GHT Loire, qui a mis en avant un certain nombre de points de vigilance à prendre en compte, dont :

La perte d’autonomie des établissements quant aux choix relatifs à leurs SI et leur non-appropriation des projets de convergence.
La difficulté à mobiliser les ressources clés internes aux différentes structures pour porter les initiatives de convergence, à trouver une position commune sur ces derniers et à lancer les plus urgents dans les délais impartis.
Le risque de perte de fonctionnalités pour les utilisateurs quand un outil convergé remplacera le précédent et, donc, un risque de rejet.
Les prérequis techniques de la convergence, pouvant nécessiter des mises à jour matérielles coûteuses et lourdes.
Chacune de ces difficultés a été prise en compte pour en maîtriser l’impact. mc2i Groupe a ensuite établi la trajectoire à suivre en termes de cibles fonctionnelle, technique et organisationnelle, ainsi que de projets à mener pour les mettre en œuvre. Le Schéma Directeur résultant a été validé après une phase de concertation dans tous les établissements.

Une nouvelle référence hospitalière pour mc²i Groupe

Ce projet a nécessité la contribution d’une multitude d’acteurs, dont les fonctions, les pratiques et les compétences étaient très hétérogènes. mc2i Groupe a donc formalisé une méthodologie sur-mesure autour de l’organisation d’ateliers, permettant de faire travailler toutes ces ressources de la façon la plus efficace possible.

Pour l’animer, le cabinet a constitué une équipe composée de consultants spécialisés, cumulant plus de 15 années d’expérience dans ce type de projets.Ce nouveau succès vient renforcer l’expertise de mc2i Groupe dans le secteur de la santé. Depuis, le cabinet a accompagné 5 autres GHT dans leur démarche de convergence. Et mc²i Groupe accompagne toujours le GHT Loire sur de nouveaux sujets, en ce moment la construction de son Cadre de Cohérence Technique... Une preuve de confiance dont se félicite mc2i Groupe.

« Dans son accompagnement pour l’élaboration de notre SDSI, mc2i Groupe a été très présent auprès de nos établissements. Que ce soit dans l’animation d’ateliers ou dans les contacts individuels, qui ont été nécessaires à la collecte des informations utiles à nos travaux, ses consultants ont contribué à l’instauration d’une relation de confiance, qui a permis de travailler sur le fond et d’établir un consensus chaque fois que cela était possible.

Notre SDSI est un document fédérateur, mettant en valeur les opportunités que nous avons de travailler ensemble, tout en tentant compte des différences entre nos établissements. L’accompagnement de mc2i Groupe a joué un rôle moteur dans l’atteinte de cet équilibre », Jean-Christophe Bernadac, DSI du CHU de Saint-Etienne.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux