Le management de proximité

Article paru le 23 octobre 2012 | Partager sur les réseaux sociaux

Classé dans :

Du 23 au 25 octobre 2012, Nicolas Pierron, animateur sur Radio Classique et Emmanuel Leprince, directeur de l’Association Pacte PME ont présenté mc²i Groupe dans le cadre sa chronique "Success Story".

La fréquence de Radio Classique à Paris est 101,1 FM.

Nous vous mettons à disposition les 3 passages audio ainsi que leur retranscriptions textuelles.

Premier passage : le management de proximité

Lire le passage Audio

Télécharger la chronique "Success Story" du 23 octobre 2012 (Fichier mp3 - 1,2 Mo).

Transcription

NICOLAS PIERRON  : La "Success Story", sur RADIO CLASSIQUE. Chaque semaine on examine les recettes de croissance d’une grosse PME, d’une ETI, Entreprise de taille intermédiaire, dans l’idée de montrer l’exemple, de voir comment les entreprises peuvent se développer en France. Bonjour Emmanuel LEPRINCE.

EMMANUEL LEPRINCE : Bonjour Nicolas.

NICOLAS PIERRON : Le directeur de l’Association Pacte PME, qui nous aide à dénicher ces pépites de l’économie française. L’ETI de la semaine s’appelle mc²i Groupe.

EMMANUEL LEPRINCE : mc²i Groupe, un cabinet de conseil indépendant, en systèmes d’informations, créé en 1989 et qui regroupe aujourd’hui 340 personnes, avec un chiffre d’affaires 2012 de 35 millions d’euros, en croissance de 18 % depuis l’année dernière, c’est à noter.

NICOLAS PIERRON  : Ce n’est pas une SSII.

EMMANUEL LEPRINCE : Ce n’est pas une SSII, surtout pas, c’est une entreprise qui fait de l’assistance à maitrise d’ouvrages. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’ils assistent un client, par exemple une banque, dans ses relations avec un prestataire qui peut là être une SSII, donc ce que l’on appelle un maitre d’œuvre, cette fois-ci, donc qui propose par exemple un système d’information. Donc mc²i Groupe aide le client, un exemple, une grande banque à acheter et à mettre en œuvre ce qu’il a acheté.

NICOLAS PIERRON : Donc, il conseille les grands groupes dans leurs relations avec leurs fournisseurs.

EMMANUEL LEPRINCE : Exactement, dans les domaines des systèmes d’information. Donc, premièrement c’est de la réflexion, est-ce qu’il est vraiment opportun de transformer tout ou partie du système d’information, choisir la réponse, donc Benchmark de solutions, d’être capable de choisir la solution technique la plus adaptée, et puis après, accompagner, donc pilotage du projet, conduite du changement, quand c’est nécessaire, et accompagnement, dans toutes les phases du projet.

NICOLAS PIERRON : Première recette de croissance de mc²i Groupe, Emmanuel, le management de proximité.

EMMANUEL LEPRINCE : Oui, les 340 collaborateurs de mc²i Groupe sont la plupart d’entre eux basés chez les clients et donc la question du management de ces équipes est très importante, la méthode mc²i Groupe est d’avoir beaucoup de chefs de projets, environ 60 sur une équipe de plus de 300 personnes, c’est beaucoup, c’est un taux d’encadrement très élevé. Ces personnes-là sont donc des chefs de projets qui sont chez les clients, ça permet donc aux clients d’avoir une grande réactivité, puisque les décisionnaires sont présents. Ça permet d’avoir une bonne qualité et un engagement fort puisque ce sont des profils expérimentés, donc ils sont présents sur place. Ces chefs de projets, gèrent chacun entre 5 et 10 consultants, et leur mission c’est donc non seulement leur expertise, d’encadrer ces consultants, de faire monter les compétences et de déterminer les cibles commerciales de diversification chez le client, donc ils ont réellement cette mission commerciale.

NICOLAS PIERRON : A noter que les chefs de projets sont par ailleurs impliqués dans le capital de la société.

EMMANUEL LEPRINCE : Oui, déjà 22 d’entre eux sont actionnaires de mc²i Groupe et il y a une politique d’ouverture du capital, progressive, effectivement, à ces chefs de projets.

NICOLAS PIERRON : Merci Emmanuel LEPRINCE. Rendez-vous demain pour la suite des recettes de croissance de l’ETI de cette semaine sur RADIO CLASSIQUE, dans "Success Story".


Écoutez la deuxième partie de notre « Success Story » : Être leader sur un secteur pour pouvoir se développer dans d’autres.

Écoutez la troisième partie de notre « Success Story » : Capitaliser les connaissances en mobilisant les collaborateurs.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux